La ville est une écharde dans la main du temps (texte)

Des CHIENS

des HOMMES

des BAISÉS

des MAISONS

des TOURNÉES

des JONCTIONS

Sous le vieux BÉTON

Qui m’IRRITE

Colle à ma PEAU

Comme ROUGEURS GENRE

Et S’EFFRITE,

Des CAPSULES

des CANETTES

des CONNARDS

L’œil BORNÉ BORGNE DES

FENÊTRES

COMME DES PLACARDS

De toute façon

Les épiceries qui vendent des clopes à l’unité

N’ont pas le droit

Le font quand même.

De toute façon

Ma GRAND-MÈRE l’a dit

Qui regarde PLUS BELLE LA VIE

Quand c’est les personnages des jeunes qui parlent

Elle comprend RIEN.

Elle est genre

HORS LA LANGUE.

De toute façon c’est TRAVERSÉ les villes peuplées d’interjections mystérieuses, d’enchantements ésotériques. Y’a pas de forêts de symboles, que le GRÉSIL des boîtiers électriques sur une seule fréquence SOURDE. Tu remontes les rues commerçantes la nuit tu ne croises PERSONNE, commerçantes le jour tu ne croises PERSONNE tu vas dans les cafés tu ne croises PERSONNE, tu repenses à un téléfilm qui passait sur M6 quand tu étais petit, des gens dans un avion qui se trouvaient coincés DANS UN DÉCHIREMENT ENTRE LE TEMPS PASSÉ ET LE TEMPS À VENIR, mais vidé du présent. Le goût du café n’avait plus de goût, ni l’odeur de l’essence, ni le bruit que faisaient le plastique des club-sandwiches. Tu relèves la tête, tu ne vois personne.

De toute façon les lessiveuses en BALLETS genre de danses très très longues, genre de CATHARSIS de nos mairesses fatigantes à laver les dents des TROTTOIRS et des MURS n’auront RIEN, avaleront le sol avaleront les murs, n’auront RIEN.

Et tandis que dans un effort prodigieux de son propre avalement, LA VILLE essaiera de renaître matin il y aura

Des moucherons noirs coincés

Dedans les globes à sodium

De l’éclairage

Public,

Et leurs corps CALCINÉS depuis les origines

Tairont les secrets ;

Et la FONTE

Et la CRASSE

Et la CRAIE

Dans le SOUS-SOL.

Image : Harry Clarke – Away she drove (~1600)

Texte : Lucien Brelok (Glossolalies pour bègues)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s