À propos

QUI EST LUCIEN BRELOK ???

Lucien Brelok vit et pose des arrêts de travail à Lille.

Après avoir longtemps collaboré au collectif de poètes et artistes Bizoubiz, qui faisait des fanzines bizarres et pas trop trop mal accueillis même-si-bon-forcément c’était-pas-non-plus-télé-z, il a ensuite décidé de se consacrer entièrement à la tâche ardue de devenir vieux, moche et aigri. Il en est arrivé pour l’instant au début de la trentaine, c’est un bon début.

Mis à part ça, il a publié discrètement un premier recueil de poésie (Glossolalies pour Bègues aux éditions Cormor En Nuptial), un poème-fanzine auto-produit (Mon Nom), ainsi qu’un bébé-livre aux éditions Karbone (Giratoires 2 – Juste avant de rentrer).

Il n’a pas trop pour habitude de parler de lui-même à la troisième personne, et il écrit souvent sa poésie à la seconde pour oublier les dimensions de son nombril. Il va surtout tenter de parler des livres des autres ici, même si bon, forcément, y’a des chances quand même pour qu’il se laisse aller de temps en temps à « réciter des vers de notre propre cru » comme dirait l’autre, là, dans le film en VF.